Marie Kondo et ses consœurs, prêtresses du rangement, peuvent aller se rhabiller : appart' bien rangé ne rime plus avec vie épanouie !

Et c'est Jennifer McCartney qui vient exposer cette nouvelle théorie.

L'auteure s'appuie sur une étude de l’université du Minnesota, datant de 2013, qui assure que les personnes dites "bordéliques" seraient nettement plus créatives et même plus intelligentes que les autres…

Bon, les preuves fournies par ladite étude ne sont pas non plus super fiables mais dans son ouvrage "pro-bazar", Jennifer McCartney vante surtout les mérites du lâcher prise.

Elle avance que le rangement à outrance nous "coincerait dans des manies répétitives et peu épanouissantes" et affirme que le fait de ranger n'a pas de pouvoir épanouissant, surtout quand on range en se forçant !

La Canadienne conclut sur une superbe citation du philosophe américain Ralph Waldo Emerson : "Être soi-même dans un monde qui cherche en permanence à vous transformer est le plus grand accomplissement."

Vous l'aurez compris, le plus important c'est de rester vous-même alors lâchez-vous !

Enjoy,

Les Éclaireuses

 

Source : Giphy