Imaginez une forêt en guise de cimetière. À la place de ces lieux que la plupart d'entre nous avons de la peine à visiter, ce serait des rangées d'arbres qui viendraient honorer nos défunts. C'est le projet que deux Italiens tentent de faire éclore, à travers cette volonté de faire participer nos défunts à la vie de notre terre. 

La mort est un sujet délicat, voire tabou, qui met souvent mal à l'aise. La peur de perdre un proche et la tristesse profonde liée à ce souvenir rendent difficile la discussion autour de ce thème. Un projet italien s'est pourtant emparé de ce sujet pour trouver une alternative aux cercueils et aux cimetières, et par la même occasion agir en faveur de l'environnement.  

Un couple d'Italiens, Anna Citelli et Raoul Bretzel, ont créé un projet insolite et innovant, la "Capsula Mundi" (en français, capsule du monde). Ce projet fait naître une méthode funéraire complètement avant-gardiste et qui permet de transformer les défunts en arbres. 

Anna et Raoul souhaitent faire de cette nouvelle alternative une solution pour supprimer progressivement la fabrication des cercueils, fabriqués en bois. À la différence des cercueils, ces capsules en forme d'oeufs qu'ils ont créées sont fabriquées à partir de plastique biodégradable lui-même fait à partir de matières premières renouvelables. 

Ainsi, les morts redonnent vie à un arbre. Un symbole qui peut apaiser les proches tout en participant à la préservation de l'environnement. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses