Elle portait pourtant le même maillot de bain que ses adversaires, mais cette jeune Américaine de 17 ans s'est fait disqualifier par les organisateurs de la course, car on voyait trop ses fesses. L'arbitre de la compétition a jugé que cette décision était justifiée, car le maillot n'était pas assez couvrant et qu'elle pouvait apercevoir "une fesse touchant l'autre". 

La jeune Breckynn Willis, âgée de 17 ans, avait remporté la course mais sa victoire a été annulée à cause de cette accusation pour le moins douteuse. Cette “infraction liée à l’uniforme” a été critiquée par l'entraîneuse d'une autre équipe lycéenne, qui accuse l'arbitre sur son blog d'avoir disqualifié Breckynn Willis en raison de ses origines métissées et de sa morphologie. 

Elle affirme en effet que “Ces jeunes nageuses ne sont pas sanctionnées parce qu’elles portent leur maillot de manière scandaleuse ou provocante, mais bien à cause de leurs hanches larges, de leur poitrine développée et de leur teint foncé qui les démarquent de leurs coéquipières minces, élancées et majoritairement pâles”.

Le fait que les participantes portaient toutes exactement le même uniforme de compétition laisse planer le doute sur la partialité de cette disqualification. Les autorités scolaires ont d'ailleurs jugé la sanction "lourde et inutile". 

Les Éclaireuses