Le documentaire "Tu enfanteras dans la douleur" a été diffusé le mardi 16 juillet sur Arte. Il dénonce les violences faites aux femmes lors de l'accouchement en récoltant des témoignages de victimes de violences obstétricales traumatisantes. La réalisatrice, surnommé Ovidie, a mené un long travail d'investigation pour faire éclater cette vérité au grand jour et libérer la parole des femmes concernées. Professionnels de santé, militantes, tous sont passés au micro de la journaliste. Même la secrétaire d'État Marlène Schiappa, chargée de la question, a livré son témoignage face caméra : "c'est de l'ordre de la boucherie" a-t-elle énoncé.

Le documentaire a pour but de souligner une réalité que trop de femmes subissent encore dans un moment important de leur vie, censé leur apporter plus de bonheur que de souffrance. La réalisatrice a passé deux années entières à réunir assez de matière pour finaliser ce reportage de 58 minutes, à l'atmosphère glaçante. Remarques sexistes, indifférence totale, absence de péridurale... Ce qui se passe à la maternité peut parfois totalement s'éloigner de l'image qu'on s'en fait.

L'horreur est telle que certaines femmes ont envie de mourir le jour où elles enfantent. "Lors de son accouchement, une femme donne la vie et peut avoir envie de mourir sous la torture", raconte l'un des témoignages. Ce constat en dit long sur l'horreur vécue par certaines futures mamans. 

Les Éclaireuses