Lundi 25 novembre dernier, le Président des États-Unis, Donald Trump, a signé un projet de loi réprimant la cruauté envers les animaux. C'est une nouvelle qui nous met de bonne humeur ! Désormais, la justice américaine punira ce crime d'une peine allant jusqu'à 7 ans. 

Le texte est large, et c'est tant mieux. En effet, le Président a déclaré que ce projet de loi empêcherait les gens de partager des images de cruauté envers les animaux. En d'autres mots, toute image illustrant une scène dans laquelle un animal "est écrasé, brûlé, noyé, étouffé, ou autrement soumis à des blessures corporelles graves" sera désormais condamnée.

Ce n'est pas tout à fait nouveau, car la loi de Prévention à la Cruauté et Torture animale prévoyait déjà des sanctions pour la diffusion de vidéos. Désormais, ce sont tous les actes confondus qui feront l'objet d'une répression pénale. 

En France, la justice sanctionne également la maltraitance animale, mais les peines sont bien moins sévères. Une amende presque ridicule de 750 euros est en effet prévue en cas de maltraitance sur son animal. Néanmoins, s'il s'agit d'un acte de cruauté grave envers un animal domestique, la peine est plus lourde, allant jusqu'à 30 000 euros d'amende. 

Les Éclaireuses