À la suite de l'intervention d'une mère de famille célibataire et au SMIC, la chroniqueuse Julie Graziani a déclaré de manière déplacée que "Si on est au SMIC, il ne faut pas divorcer". Ces paroles choquantes de la part de la journaliste dans l'émission "24h Pujadas" sur LCI ce lundi 4 novembre ne sont pas du tout passées auprès de l'opinion publique. 

Lors de l'émission, un extrait avait été diffusé sur le plateau d'une mère célibataire de deux enfants interrogée par Emmanuel Macron, à Rouen. Celle-ci s'était exprimée ainsi : "Je trouve que les aides ne sont pas terribles. Seule avec deux enfants au SMIC, je ne vois pas trop comment on peut s’en sortir". Le Président poursuivait la discussion avec la jeune femme et cette dernière confiait que sa situation financière était difficile : "Je n'ai pas gagné plus et je suis toujours au SMIC, et je suis toujours seule avec deux enfants. Rien n'a changé pour moi."

La journaliste Julie Graziani a alors rebondi sur les paroles de la jeune mère de famille et au lieu de lui apporter du soutien et de la compréhension, elle a préféré la critiquer violemment. "Je ne connais pas le parcours de vie de cette dame, qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au SMIC ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Et puis si on est au SMIC, il ne faut peut-être pas divorcer dans ces cas-là...".

Cette attitude hautaine et méprisante envers la jeune femme n'est pas du tout passée auprès des téléspectateurs, qui se sont très vite indignés du discours violent de la journaliste. Mais cela n'a pas semblé l'aider à se remettre en question et Julie Graziani a continué de défendre sa position sur son compte Twitter : "Je mets les points sur i. Chacun est responsable de ses parcours de vie. Tu as fait le mauvais choix de boulot, tu as fait le mauvais choix de mec, tu assumes. Ce n'est pas à l'État d'arranger tes problèmes".

Marlène Shciappa a rapidement réagi aux propos choquants de Julie Graziani, dénonçant "un violent mépris des mères isolées".

Les Éclaireuses