Selon un nouveau recensement local publié le lundi 29 juillet dernier, la population de tigres sauvages en Inde aurait augmenté de 30%.

Alors qu’en 1900, la planète comptait plus de 100 000 tigres sauvages et plus que 3 200 en 2010, ce nouveau chiffre a de quoi encourager les défenseurs de l’espèce. 

"Nous réaffirmons notre engagement à protéger le tigre", a déclaré le premier ministre indien en présentant les résultats du All India Tiger Report 2018. Il parle de "réalisation historique" pour l’Inde, nation avec la plus importante population de tigres sauvages.

Les félins font l’objet d’une mobilisation internationale pour éviter leur extinction et visiblement, l’engagement porte ses fruits. Depuis 2010, les dirigeants d’une quinzaine de pays ont pris la mesure de doubler la population des tigres sauvages dans les 12 années à venir. 

"Il y a quinze ans, il y avait de graves inquiétudes sur le déclin de la population de tigres. C’était un grand défi pour nous, mais avec détermination nous sommes parvenus à nos objectifs", a dit le chef de gouvernement indien dans son même discours.

Afin d’identifier le nombre restant d’animaux, les chercheurs emploient la "méthode de l’appareil photos". Tous les quatre ans, ils placent 26 000 appareils dans les zones habitées par les tigres. Les programmes informatiques analysent ensuite chacune des 350 000 images.

Enjoy,

Les Éclaireuses