Pourquoi toujours mettre en avant la normalité ? Chez les animaux aussi, les corps sont parfois imparfaits, ne répondant pas aux critères de sélection habituels et c'est ce qui fait leur beauté unique et originale. Cette différence, l'artiste australienne, Alex Cearns, se l'est appropriée et a décidé d'en faire un thème artistique à part entière. 

Tous les ans, la photographe met en avant le handicap de plus de 1000 chiens dans son studio de Perth, à travers son objectif et avec son oeil bienveillant. Cette jeune femme souhaite mettre en avant cette "parfaite imperfection" qui rend ces animaux si beaux et touchants. Un oeil en moins, une patte amputée, autant de différences qui font leur charme.

Grâce à tous ces clichés aussi uniques et émouvants les uns que les autres, Alex Cearns a pu en faire un livre qu'elle a baptisé "Parfaite imperfection : Des chiens portraits de la résilience et de l’amour". L'objectif de ce livre est de passer un message à travers la photographie : malgré leur handicap, ces animaux sont sensibles et beaux, ils méritent eux aussi d'être aimés et mis en avant. 

"L’un de mes plus grands buts en tant que photographe animalière est de capturer les adorables subtilités qui rendent ces créatures si précieuses et uniques. J’aime chaque animal que j’ai le privilège de photographier, mais ceux perçus comme différents ont une place spéciale dans mon cœur. Ce sont des chiens qui ont perdu une patte, qui sont nés sans yeux, ou qui présentent encore les cicatrices de maltraitances passées", précise la photographe. 

Enjoy, 

Les Éclaireuses